Contenu

UN(E) STAGIAIRE POUR REALISER UNE ETUDE SUR LA "REVALORISATION DES BOURGS"

LOCALISATION : MACOURIA – Guyane Française (973)

INTITULÉ  : Stage – Etude sur la « Revitalisation des Bourgs »

CONTEXTE

La Guyane est une région et un département d’outre-mer français située en Amérique du Sud. Avec ses 84 000 km² de superficie, la Guyane est le plus grand département français et le plus boisé avec 96% du territoire couvert de forêt.

C’est en outre le seul territoire français et de l’Union européenne du continent sud-américain. L’une des particularités de la Guyane tient à son statut foncier puisque 90% des terres appartiennent à l’État.

La population de la Guyane, estimée à 221 500 habitants en 2009, est en forte croissance et devrait passer à 400 000 en 2025. Le besoin en construction est estimé à 3 000 logements par an (dont la moitié de logements sociaux) au cours des 10 prochaines années.

PRESENTATION DE L’EPAG

Créé en 1996, l’Etablissement Public d’Aménagement en Guyane (EPAG) est un établissement public à caractère industriel et commercial de l’Etat. A ce titre, il exerce plusieurs missions : aménager l’urbain, aménager le rural et être un opérateur foncier.

Les missions d’un établissement public d’aménagement (EPA) :

• Réaliser, pour son compte ou, avec leur accord, pour le compte de l’Etat, d’une collectivité locale ou d’un autre établissement public, ou faire réaliser toutes les opérations d’aménagement prévues par le code de l’urbanisme.
• Lorsqu’ils procèdent à des opérations de restructuration urbaine, réaliser ou faire réaliser, toutes opérations ou actions ou tous aménagements ou équipements de nature à favoriser une politique de développement social, pouvant inclure des actions d’insertion professionnelle et sociale en faveur des habitants des quartiers d’habitat dégradé.
• Procéder aux actions ou opérations d’aménagement des terrains acquis en prévision d’actions ou d’opérations d’aménagement ayant en priorité pour objet de mettre en œuvre une politique locale de l’habitat et de lutter contre l’habitat insalubre.
• Procéder à des cessions des terrains aménagés.

Les missions d’une société d’aménagement foncier et d’établissement rural
SAFER)
 :

• Réaliser des travaux d’aménagement rural sur les terres qui lui sont concédées et cédées par l’Etat, et concéder ou céder, après leur aménagement, les terres dont il est propriétaire.
• Exercer le droit de préemption en cas d’aliénation à titre onéreux de biens ruraux. Cette disposition donne à l’EPAG les mêmes prérogatives qu’une SAFER en termes de droit de préemption. Elle n’est actuellement pas applicable en l’absence du décret prévu à l’article L 143-7 du code rural et de la pêche maritime.

Les missions d’un établissement public foncier (EPF) :

• Réaliser, pour son compte ou, avec leur accord, pour le compte de l’Etat, d’une collectivité locale ou d’un autre établissement public, ou faire réaliser toutes les interventions foncières prévues par le code de l’urbanisme.
• Constituer des réserves foncières en prévision d’actions ou d’opérations d’aménagement ayant en priorité pour objet de mettre en œuvre une politique locale de l’habitat et de lutter contre l’habitat insalubre.
• Exercer les droits de préemption et agir par voie d’expropriation.
• Par convention, être chargé par l’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics de l’Etat et de ces collectivités de procéder, en leur nom et pour leur compte, aux actions de réserves foncières.
• Bénéficier de cessions gratuites d’immeubles domaniaux, en vue de constituer sur le territoire d’une commune des réserves foncières.

PRESENTATION DE LA MISSION

Dans le cadre de ses missions d’EPF-EPA, l’EPAG est sollicité par plusieurs collectivités mettre en œuvre une politique de revitalisation de leur bourg.

L’objet principal du stage sera donc de recenser, et de définir une ébauche de projet, sur un territoire délimité.

La mission se déroulera en quatre parties :

-  ETAPE 1 : un diagnostic permettant d’identifier les potentiels en renouvellement urbain des bourgs cf. 4 communes (1.5 mois, méthodologie interne ATLAS).

-  ETAPE 2 : une analyse des ressorts de l’attractivité du centre-bourg à partir d’une enquête terrain (grille questionnaire à concevoir, méthodologie à proposer), la définition des profils des personnes pouvant revenir vivre ou travailler dans le centre-bourg et les conditions permettant de les attirer une réflexion globale sur l’aménagement du centre-bourg au travers un projet urbain co-produit avec les habitants incluant une ré-interrogation sur l’identification des îlots prioritaires d’intervention et intégrant l’ensemble des thématiques concourant au développement d’un centre sur lesquels les collectivités peuvent agir (habitat privé et social, espaces publics, commerces, équipements,…) (2 mois.)

-  ETAPE 3  : la conception d’esquisses architecturales sur trois biens identifiés comme vacants ou fortement dégradés et leurs chiffrages afin de donner à voir l’évolution possible du bâti ancien du centre-bourg. (sous réserve – travail en interne)

-  Etape 4 : une déclinaison du projet en un programme d’interventions précisant les outils opérationnels et financiers à mettre en place pour la revitalisation du bourg (outils règlementaires, outils incitatifs en termes d’habitat et conventionnements, outils de maîtrise publique du foncier, outils fiscaux…). Les montages financiers et opérationnels ainsi que les articulations institutionnelles entre différents acteurs feront l’objet d’une attention particulière.
-  Objet du rapport de stage ou sujet de mémoire de fin d’étude (1.5 mois)

Tout au long de l’étude sera mise en place une démarche participative afin de concevoir un projet urbain partagé par la population

FORMATION ET APTITUDES REQUISES

-  master II en géographie / aménagement / urbanisme / foncier / architecture
-  Toute connaissance des systèmes d’information géographique sera un plus
-  Autonomie et rigueur dans le travail

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

-  Type de poste : Stage en entreprise
-  Date de prise de fonction envisagée : octobre 2016
-  Durée : 6 mois
-  Rémunération : selon convention de stage
-  Avantages : tickets restaurant
-  Permis obligatoire

Le poste est basé au siège de l’EPAG à Macouria (20 km de Cayenne). (déplacement à prévoir sur le territoire de la CCDS et CCEG).

Merci d’envoyer votre candidature (CV et lettre de motivation) par courriel à :

Monsieur le Directeur de l’EPAG
Service des Ressources Humaines
Courriel : rh@epag.fr
Téléphone : 05.94.38.77.00EPAG

1 avenue des Jardins de Sainte-Agathe
97355 MACOURIA
http://www.epag.fr