Contenu

SOULA, UNE OPERATION D’ENVERGURE

Situé sur la commune de Macouria, le projet d’aménagement de Soula mené par l’EPAG s’étend sur une superficie de 395 hectares. Il caractérise la politique d’aménagement durable engagée par l’EPAG en répondant à plusieurs objectifs majeurs à l’échelle du territoire :

- favoriser l’accession à un logement pour tous,
- lutter contre le développement de l’habitat spontané en très forte progression
-  proposer une vision renouvelée de l’aménagement en Guyane au travers du concept de ville durable équatoriale.

La position stratégique du site à l’échelle de l’agglomération cayennaise et de la région – sur la route nationale 1 entre Cayenne et Kourou – lui confère sa dimension de nouveau pôle urbain. Le projet urbain vise en outre à mailler un ensemble de lotissements issus de diverses opérations réalisées à partir des années 1980 et d’y apporter un ensemble d’équipements publics, de services et de commerces.


Plan masse global – Octobre 2013
En haut à droite, la route nationale 1 reliant Cayenne à Kourou ; en bas, le Fleuve Montsinéry
(© EPAG)

Le projet d’aménagement de Soula, c’est :
- près de 200 hectares viabilisés pour accueillir à terme plus de 2600 nouveaux logements, soit environ 10.000 habitants ;
- un site connecté à la route nationale entre Cayenne et Kourou et aux quartiers existants de Soula 1 et 2, desservis par les futurs transports en commun en commun de la CACL ;
- des équipements publics en nombre (2 collèges, 5 groupes scolaires, crèches, terrains de loisirs, parcs et promenade),
- des services et commerces de proximité (super U express, restaurants, coiffeur, banque, …) ;
- un secteur dédié à l’activité économique (tertiaire, logistique)


Schéma d’organisation fonctionnel du nouveau pôle urbain de Soula
(© EPAG – EGIS – Atelier Villes & Paysages)

Soula s’organise désormais autour d’une colonne vertébrale, où plusieurs secteurs séquencent le paysage urbain :

« porte de Soula », directement connecté à la RN1, accueillera l’ensemble dédié à l’activité économique ;

« le Cœur de Soula », à ce jour réalisé, est le secteur le plus dense en terme de logements, mais également celui qui accueille la majorité des commerces, services et équipements publics ;

« les Rives de Soula » prolongent la ville dans une configuration plus résidentielle, tout en apportant lieux de centralités et paysages naturels.

Son accessibilité, ses disponibilités foncières et immobilières, la présence des services et équipements publics en font une localisation de choix, et font de Soula l’un des principaux centre urbain de Guyane.

Porte de Soula accompagner le développement économique de Macouria

Cœur de Soula un nouveau centre urbain en Guyane

Rives de Soula vivre dans un écrin naturel boisé