Contenu

KOUROU - AMENAGEMENT AGRICOLE DE WAYABO

Dans sa mission en milieu rural, l’EPAG réalise des travaux d’aménagement sur les terres que lui a cédées l’Etat afin de les mettre à disposition des agriculteurs.

LE PROGRAMME
Dans ce cadre, la zone de Wayabo située derrière la savane Matiti sur la commune de Kourou, a fait l’objet d’études et de concertations dans le but d’y développer une activité agricole importante après des travaux visant à l’accessibilité du site.

Cette opération d’aménagement, réalisée intégralement en compte propre de l’EPAG et subventionnée à 100%, s’étend sur environ 4 000 hectares dont l’EPAG est propriétaire.

L’objectif de l’opération est de mettre à disposition des agriculteurs 71 parcelles accessibles de tailles variables suivant les besoins liés à leurs activités. Différents types d’élevages et de cultures sont prévus dans les zones de plaines et de collines du projet qui comporte également des réserves foncières.

L’ETAT D’AVANCEMENT

Trois campagnes de travaux routiers se sont déroulées entre 2005 et 2011. 25 Km de pistes avec revêtement bitumineux permettent aux agriculteurs d’accéder aux parcelles.

LES ATTRIBUTIONS AUX AGRICULTEURS
L’installation des nouveaux agriculteurs s’est effectuée en étroite collaboration avec la Mairie de Kourou, la Chambre d’Agriculture et la Direction de l’Agriculture et de la Forêt.
Toutes les parcelles disponibles ont été attribuées en 2005 (71 parcelles sur 3718 ha). Les agriculteurs, sélectionnés après avis de Commissions Locales Foncières, présidées par le Maire, doivent démontrer leur aptitude à créer une exploitation et à produire, avant d’obtenir un titre foncier définitif.

Suite au dernier constat de mise en valeur effectué en 2011, il est apparu que 49% des attributaires ont déjà réussis à implanter durablement leur nouvelle exploitation et donc ils bénéficient d’un avis d’attribution définitif.
Le site de Wayabo présente, après 6 années d’activité, une mise en valeur agricole globale d’environ 70 % des terres qui avaient été attribuées.

Les signatures des premières attributions définitives, qui couronnent les efforts des agriculteurs et de l’aménageur pour le développement du secteur agricole sont en cours chez le notaire.