Contenu

CONVENTION SCHEMA PORTUAIRE - VILLE DE SINNAMARY

Le directeur de l’EPFA Guyane, Denis Girou, le Maire de Sinnamary Jean-Claude Madeleine et le Président de la Communauté de Communes des Savanes (CCDS), François Ringuet (maire de Kourou) ont signé le mercredi 23 janvier 2019, une convention de groupement de commandes pour la réalisation d’un schéma d’aménagement portuaire. C’est la première convention de partenariat signée entre l’EPFA Guyane, une ville et un établissement public de coopération intercommunautaire (EPIC).
La commune de Sinnamary, en partenariat avec L’Établissement Public Foncier d’Aménagement de Guyane (EPFAG), ont concrétisé un partenariat pour la traduction opérationnelle du projet d’aménagement du port de pêche sur le territoire des Savanes par le biais d’une convention de groupement de commande d’études signée le 23 décembre 2016.

Développer le « grenier » de la Guyane, l’éco-tourisme, l’économie bleue

Pour Denis Girou, Directeur Général de l’EPFA Guyane, « Le territoire des Savanes est stratégique dans le développement de la Guyane. Il produit 20 % des ressources alimentaires du département et Kourou représente 15% du PIB de la Guyane. C’est une véritable locomotive pour le département. Avec ce partenariat étendu à la Communauté de Communes, ce projet partagé et validé par tous les acteurs du territoire permettra de renforcer la vision et la concrétisation d’un développement cohérent pour la filière pêche ».
Développer le « grenier » de la Guyane, l’éco-tourisme, l’économie bleue
Pour Denis Girou, Directeur Général de l’EPFA Guyane,
« Le territoire des Savanes est stratégique dans le développement de la Guyane. Il produit 20 % des ressources alimentaires du département et Kourou représente 15% du PIB de la Guyane. C’est une véritable locomotive pour le département. Avec ce partenariat étendu à la Communauté de Communes, ce projet partagé et validé par tous les acteurs du territoire permettra de renforcer la vision et la concrétisation d’un développement cohérent pour la filière pêche ».